background img

Quels vaccins dois-je faire pour aller en Asie ?

Quels vaccins dois-je faire pour aller en Asie ?

Il est vrai que les voyages en Asie ont de quoi fasciner et faire rêver. Cela ne signifie pas pour autant qu’il faille partir sans être protégé. En effet, certains continents présentent des risques pour la santé et les maladies courantes de cette région doivent être évitées grâce à la vaccination. Lesquelles cependant sauraient vous être nécessaires avant de partir ? On vous dit tout !

Vaccins recommandés pour l’Asie du Sud-Est

L’Asie du Sud-Est est une région très populaire pour les voyageurs, mais elle peut être une zone à risque pour la santé. Les vaccins recommandés pour cette région dépendent en général du pays visité, mais on peut néanmoins déjà faire une liste de vaccins couramment recommandés pour l’Asie du Sud-Est :

A lire en complément : Choisir la meilleure couverture d'assurance voyage selon ses besoins

  • Hépatite A : Cette maladie est courante dans de nombreux pays asiatiques. Il est recommandé de prendre la première injection au moins deux semaines avant le départ, avec une dose de rappel à suivre six à douze mois plus tard.
  • A lire également : Les dépenses incontournables à anticiper avant de partir en voyage

  • Typhoïde : C’est une infection bactérienne qui se transmet par la nourriture et l’eau contaminée. Se faire vacciner contre la typhoïde peut être une mesure de sécurité avant de voyager en Asie, surtout si vous prévoyez de visiter des zones rurales ou des zones où les normes sanitaires peuvent être moins élevées.
  • Tétanos : C’est une infection bactérienne qui peut causer des spasmes musculaires douloureux. Si vous prévoyez de faire de la randonnée ou de l’escalade, tentez-vous à vous faire vacciner avant le départ.
  • Encéphalite japonaise : Cette maladie est transmise par les moustiques et peut être mortelle. Elle est courante dans de nombreuses régions asiatiques, en particulier en Asie du Sud-Est.

Les vaccins protègent de ces types de maladie. N’hésitez pas à vous renseigner davantage sur le sujet pour ne pas avoir de mauvaises surprises une fois parti. Si certaines vaccinations sont recommandées, certaines sont aussi obligatoires selon le continent à visiter. Pour n’avoir aucune mauvaise surprise à l’arrivée, vaut-il mieux prêter attention à ces détails qui n’en sont pas vraiment.

Quels vaccins dois-je faire pour aller en Asie ?

Les vaccins recommandés pour d’autres régions d’Asie

En plus des vaccins recommandés pour l’Asie du Sud-Est, il peut y avoir d’autres vaccins à considérer pour le continent immense que représente l’Asie.

Par exemple, on retrouve la rage, qui est une maladie virale transmise par les animaux, comme les chiens et les chats par exemple. Si elle est courante dans certaines régions d’Asie, il est recommandé aux voyageurs de se faire vacciner dans le cas où ils prévoiraient de passer du temps dans des zones rurales ou pour des activités qui se rapportent directement aux animaux.

On peut également retrouver la méningite et encore d’autres maladies probables qui vaillent de jeter un coup d’œil à votre liste de vaccins pour plus de sûretés.

Les formalités administratives

Dans la continuité du vaccin (que ceux-ci soient obligatoires ou recommandés), il vous est aussi conseillé de souscrire une assurance voyage couvrant les frais médicaux et le rapatriement en cas de problème de santé ou d’urgence. Renseignez-vous rapidement auprès de votre assurance pour observer les formules proposées lors d’un départ à l’étranger.

Les risques sanitaires à prendre en compte lors d’un voyage en Asie

Lorsqu’on voyage en Asie, il faut prendre en compte les risques sanitaires. En effet, certains pays de cette région sont connus pour être des foyers de maladies infectieuses telles que la dengue ou le chikungunya.

Il est donc recommandé de se protéger contre les piqûres de moustiques en portant des vêtements longs et amples et en utilisant des répulsifs adaptés. Il n’est pas rare que l’eau ne soit pas potable dans certains pays asiatiques. Il faut privilégier l’eau minérale en bouteille.

En matière d’alimentation aussi, il faut être vigilant car certains visiteurs non habitués à la cuisine locale peuvent souffrir rapidement du ‘tourista’ avec une diarrhée souvent assez impressionnante ! Privilégiez les restaurants ayant pignon sur rue plutôt que ceux situés sur le bord des routes/trottoirs qui n’ont pas toujours un niveau sanitaire suffisant.

En cas de fièvre ou tout autre symptôme inhabituel après votre retour, consultez immédiatement un médecin afin qu’il puisse diagnostiquer au plus vite toute éventuelle maladie tropicale contractée lors du voyage.

Sachez que même si vous avez été vacciné(e)s avant votre départ, cela ne constitue pas une garantie absolue contre toutes les infections possibles durant votre séjour. Il faut rester vigilant(e) à son environnement proche et impérativement respecter quelques règles élémentaires notamment celles citées ci-dessus (alimentation/hygiène/eau).

Comment se protéger des maladies transmises par les moustiques en Asie

Les moustiques sont les vecteurs de plusieurs maladies en Asie. La dengue, le chikungunya et le Zika figurent parmi les plus répandues. La prévention contre ces maladies doit être une priorité pour tout voyageur se rendant en Asie.

La première étape est de se protéger efficacement contre les piqûres de moustiques. Les vêtements longs et amples doivent couvrir la majorité du corps, surtout pendant la nuit lorsque les moustiques sont particulièrement actifs. En cas de piqûre, vous devez consulter rapidement un médecin. La plupart des maladies sont traitables à condition d’être diagnostiquées précocement.

Les voyageurs se rendant en Asie doivent donc être particulièrement attentifs aux risques sanitaires liés aux moustiques. En adoptant les mesures préventives appropriées, ils peuvent réduire considérablement leur exposition à ces maladies dangereuses et profiter pleinement du charme et des merveilles que cette région a à offrir.

Catégories de l'article :
Administratif