background img

Quelle meilleure période pour aller en Thaïlande ?

Ça y est, vous avez choisi la destination pour vos prochaines vacances. C’est décidé, vous allez vous envoler pour les terres thaïlandaises. Il faut maintenant trouver le bon moment pour partir afin de profiter pleinement des plages paradisiaques et des beaux temples du pays.

La meilleure période : entre novembre à février

Il est à rappeler que la Thaïlande bénéficie d’un climat tropical avec une saison sèche s’étalant de décembre à avril et une saison des pluies de mai à novembre. Pour des vacances inoubliables en Thaïlande, il serait judicieux de partir pendant la saison sèche, période pendant laquelle on a moins de pluie. Il est à noter quand même que les températures pendant cette saison grimpent également, mais le soleil chauffe moins et on a un petit vent frais et sec jusqu’en février. Si vous ne voulez pas supporter les températures pouvant atteindre les 36°C pendant votre balade à Bangkok, il est conseillé d’organiser ce séjour entre novembre et février. Notez tout de même que dans le nord du pays, pendant cette saison, il peut faire un peu froid. Les températures sont assez basses dans les montagnes.

A lire également : Que visiter à Copenhague ?

À la plage et aux activités nautiques

Si vous comptez profiter des plages et vous adonner aux activités nautiques pour ces vacances sur la côte ouest de la Thaïlande, vous pouvez planifier ce séjour jusqu’à mai. Le climat est encore plus idéal pour se programmer une séance de bronzage, de baignade et de plongée sur les côtes de la mer d’Andaman. Dans le golfe de Thaïlande, la meilleure saison pour faire de la plongée s’étale d’avril à octobre. Dans cette région, à cette période, les eaux sont à la bonne température, mais vous devez quand même consulter la météo pour que votre journée ne soit pas gâchée par une pluie incessante.

Partir pendant la saison des pluies

Cette saison de mai à novembre est marquée par les précipitations. Elles sont de courte durée, mais elles peuvent être violentes parfois, ce qui va gâcher vos vacances. Attention quand même, il ne fait pas si froid pendant la saison des pluies. La chaleur est moins forte, mais de temps à autre, dans certaines villes, les températures peuvent atteindre les 30°C. Entre chaleur et humidité, l’atmosphère n’est pas très agréable : elle est moite. Ceux qui ont un petit budget pourront profiter de la basse saison touristique qui va de juillet à octobre pour s’offrir de belles vacances en Thaïlande. Notez toutefois que partir pendant cette période va vous obliger à faire quelques sacrifices, car certaines îles thaïlandaises sont fermées.

A lire également : Quelle colle pour plastique dur ?

La visite de certaines régions

Pour ce séjour, si vous voulez séjourner à Bangkok, il serait judicieux de partir entre novembre et février. Si vous partez entre mars et mai, attendez-vous à une forte chaleur. Pour des vacances dans le sud du pays, la meilleure saison est de février à septembre. Pour ceux qui ont intégré un trek dans les montagnes du Nord du pays pour ce séjour, il faudra attendre la période entre novembre et juillet. Pendant cette période, le soleil est plus clément et on a moins de pluie.

Quels sont les documents administratifs à préparer pour un voyage touristique en Thaïlande ?

Pour partir en Thaïlande, vous devez fournir un certain nombre de pièces administratives à l’instar du passeport ou du visa qui est à faire sur Rapidevisa. Les documents à fournir ne sont pas les mêmes en fonction de la durée de votre séjour. Voici les démarches à suivre en fonction de la durée de votre voyage.

Voyage de moins de 30 jours

Pour un voyage de moins de 30 jours et si vous êtes un ressortissant Français, vous n’avez pas besoin de visa, dans ces cas-là, vous n’avez qu’à fournir un passeport. En revanche, il faut que la date de validité de votre passeport soit de plus de 6 mois minimum. Pour un voyage en janvier, votre passeport doit être valide jusqu’en juillet minimum. Il faut aussi prouver que vous allez quitter le pays. Vous devez avoir votre billet retour pour pouvoir rentrer dans le pays. Il en va de même pour tous les ressortissants membres d’un des pays du G7.

Voyage de plus de 30 jours

Pour les voyages de longues durées, vous devez fournir un visa que vous pouvez obtenir sur Rapidevisa ou sur le site de l’ambassade. Il existe plusieurs types de visa. Ceux qui vous permettent de rester 60 jours renouvelables 30 jours, ou ceux de 90 jours renouvelables 180 jours, ce qui vous permet de rester 9 mois dans le pays. Un dernier type de visa existe, il s’agit du Visa pour les retraités qui souhaitent s’expatrier en Thaïlande pour la retraite. Dans cette situation, vous pouvez obtenir un visa d’un an maximum et justifier de conditions de revenus avec un dossier assez compliqué à remplir. En somme, il est assez difficile de s’expatrier définitivement en Thaïlande, même lorsqu’on est retraité.

Catégories de l'article :
Tourisme
Show Buttons
Hide Buttons