background img

Quels sont les documents indispensables pour voyager avec un mineur ?

De nos jours, il est bien possible de voyager avec un enfant en bas âge (moins de 18 ans), car il est considéré comme un individu à part entière.

Il est donc essentiel que tous ses documents soient en règle. Cet article vous informe sur les documents nécessaires pour voyager l’esprit tranquille avec un mineur.

Lire également : 5 conseils pour organiser votre voyage et faciliter votre démarche administrative

Passeport ou document d’identité

Ce sont des documents qui sont délivrés par les autorités étatiques d’un pays. Ils servent à prouver la nationalité et l’identité d’un individu qui s’apprête à voyager vers un pays étranger.

Les enfants peuvent se munir d’une carte d’identité ou un passeport valide pour voyager dans un pays de l’Union européenne ou à l’intérieur de l’espace Schengen.

A découvrir également : Voyagez léger et en toute conformité avec nos conseils pratiques pour choisir la bonne valise

Pour les voyages hors de l’espace Schengen, il est nécessaire pour le mineur de disposer d’un passeport et d’un visa. Si le passeport est très demandé, la carte d’identité est aussi permise.

Vu que l’enfant mineur ne peut pas voyager avec les papiers de ses parents, il doit alors avoir sa propre pièce d’identité ou passeport, à présenter à l’enregistrement.

Le visa

C’est un document qui permet aux voyageurs d’entrer sur un territoire pour une durée déterminée, il est délivré par les autorités nationales.

Généralement, l’obligation de visa sera aussi la même pour un adulte, que pour un enfant de 0 à 17 ans. Il est alors indispensable de prendre les renseignements sur les formalités d’entrée du pays avant de voyager, car certains pays l’exigent tandis que d’autres se contentent juste d’un passeport en cours de validité.

Une autorisation de sortie du territoire

En plus du passeport ou de la carte d’identité en cours de validité, tout mineur français, résidant habituellement en France, doit se munir d’un document officiel l’autorisant à voyager.

Il s’agit de l’Autorisation préalable de Sortie du Territoire (AST) signée par un parent. A cette autorisation est ajoutée la copie d’une pièce d’identité du parent qui a signé.

Même si certains pays n’exigent pas que l’enfant soit en possession d’une autorisation officielle pour entrer sur leur territoire ou le quitter, les pays par lesquels il transite peuvent, eux, l’exiger.

Chaque pays de l’Union Européenne décide si l’enfant doit disposer d’une autorisation officielle d’un parent ou d’un tuteur. Vérifiez les règles appliquées dans les pays où vous allez et d’où vous venez.

Le test de Covid-19

Pour lutter contre la pandémie de la Covid-19, de nombreuses mesures ont été prises, mais elles ont toutes pris fin depuis le 1er août 2022.

A votre arrivée en France ou en Outre-mer, la présentation d’un test PCR négatif ou d’un passe sanitaire n’est plus demandée.

En cas de voyage à l’étranger, veuillez-vous renseigner sur les conditions du pays avant de voyager, car certains pays ont posé des conditions d’entrée, de séjour et de sortie sur leur territoire national.

L’assurance voyage

Certains pays (Chine, Cuba, Russie et Algérie) obligent les voyageurs, mineurs comme adultes, entrant sur leur territoire à souscrire une assurance voyage.

En souscrivant une assurance voyage, votre enfant et vous serez à l’abri en cas de maladie ou d’accident. Aussi, un grand nombre de sinistres est couvert par l’assurance. Il est conseillé de le faire par prudence, pour les questions de prévention et de sécurité.

La carte de vaccination

La carte de vaccination est indispensable pour voyager avec un mineur. Elle doit être à jour et contenir les vaccins obligatoires selon le pays de destination.

Les enfants peuvent notamment être exposés à des maladies telles que la fièvre jaune, l’hépatite A ou B, la méningite, etc. Dans certains pays d’Asie ou d’Afrique, il faut vérifier si les vaccinations sont en règle avant tout départ.

Il faut noter que certaines destinations exigent une preuve attestant que votre enfant a été vacciné contre la rougeole, comme c’est le cas aux États-Unis par exemple.

En fonction des pays visités et du temps passé sur place, il peut aussi être nécessaire de se protéger contre les moustiques porteurs du virus Zika ou encore du paludisme.

N’hésitez pas à consulter votre médecin traitant afin qu’il vous conseille sur les vaccinations nécessaires pour éviter toute désagréable surprise lors d’un voyage avec un mineur.

Les documents supplémentaires pour les voyages à l’étranger (certificat de naissance, consentement du deuxième parent, etc)

En plus des documents évoqués précédemment, certains déplacements à l’étranger nécessitent des documents supplémentaires pour voyager avec un mineur.

Vous devez vous munir du certificat de naissance original (ou d’une copie certifiée conforme) de l’enfant. Ce document permet notamment de prouver le lien familial entre l’accompagnant et le mineur en cas de contrôle aux frontières.

Dans certains cas, il peut aussi être nécessaire d’obtenir un consentement écrit du deuxième parent, surtout si ce dernier ne participe pas au voyage ou s’il n’a pas la garde partagée. Cette autorisation prend souvent la forme d’une attestation sur l’honneur signée par les deux parents devant notaire ou dans une mairie.

Vous devez vérifier que tous les passeports sont valides et que leur durée minimum est respectée selon les exigences du pays visité.

Avant tout départ à l’étranger avec un enfant mineur, il est recommandé de se renseigner auprès des autorités compétentes (ambassades et consulats) afin de connaître toutes les modalités administratives indispensables au bon déroulement du séjour.

Catégories de l'article :
Administratif