background img

Plongée dans le mystère du lagon bleu d’Islande : un trésor naturel à couper le souffle

Plongée dans le mystère du lagon bleu d'Islande : un trésor naturel à couper le souffle

L’Islande est un lieu magique, déchiré entre la glace et le feu par l’activité volcanique. En hiver, ses basses températures et ses eaux chaudes font de l’île une grande attraction pour les visiteurs, et qui dit eaux chaudes dit lagon bleu d’Islande.

Lorsque nous parlons du lagon bleu, nous pensons automatiquement à une merveilleuse et relaxante station thermale en plein air qui, de nos jours, dispose de toutes sortes d’équipements. Découvrez ce trésor naturel à couper le souffle.

A lire également : Les plus beaux sites à visiter en France en avril

Histoire du lagon bleu

Ce lagon a une histoire intéressante. Il ne s’agit pas d’un lagon naturel, mais d’un lagon artificiel. Il a été construit en 1976 pour recevoir les eaux usées de la centrale géothermique de Svartsengi.

La centrale géothermique fore le sol pour obtenir de l’eau souterraine chauffée à 200°C, une fois utilisée pour produire de l’électricité, elle est utilisée pour chauffer l’eau du système municipal d’eau chaude et enfin l’eau, à une température plus basse, atteint le lagon bleu.

A lire également : Trouver l’offre de croisière idéale pour vos prochaines vacances

À l’origine, l’eau disparaissait en s’infiltrant à travers la lave poreuse, mais la silice a obstrué les pores au fil du temps pour former le célèbre lagon bleu d’Islande.

Pourtant, malgré ses origines, il n’y a pas lieu de s’inquiéter ! C’est une eau sans produits chimiques ni polluants. Au contraire, elle est riche en minéraux naturels comme la silice, ce qui lui vaut la réputation d’être très bonne pour la peau.

On sait que la première personne qui a décidé de se rendre dans le lagon bleu, Valur Margeirsson, l’a fait pour trouver un remède contre le psoriasis et l’a nommé le lagon « Bláa Lónið » en islandais, ce qui signifie lagon bleu.

Plongée dans le mystère du lagon bleu d'Islande : un trésor naturel à couper le souffle

C’était en 1981 et six ans plus tard, le lagon ouvrait ses portes en tant que bain public pour les personnes souffrant de problèmes de peau tels que le psoriasis et d’autres maladies similaires.

En 1999, il a subi une transformation majeure et, année après année, ses installations ont été améliorées jusqu’à ce qu’il soit reconnu comme une merveilleuse station thermale. Aujourd’hui, il attire des visiteurs du monde entier, et le National Geographic l’a même classé parmi les 25 merveilles du monde à visiter.

Qu’est-ce qui fait la particularité de ce joyau naturel

Il existe de nombreux circuits en Islande pour découvrir le pays, et près du Lagon Bleu, vous pouvez faire une variété d’activités ainsi que plonger pour profiter de l’eau chaude.

La chaleur de l’eau permet de s’y rendre à tout moment de l’année, de l’été à l’hiver, mais de nombreuses personnes choisissent l’hiver pour visiter le lagon et profiter de ses bienfaits sur la santé.

Selon la période de l’année, il est conseillé de visiter le lagon bleu tôt le matin ou le soir pour profiter du lever ou du coucher du soleil. Et si vous avez de la chance, vous pourrez voir des aurores boréales – un vrai spectacle !

Une autre option est d’en profiter comme d’un Spa, en fait, il est connu comme un Grand Spa parce qu’il est en harmonie constante avec la nature. Vous pourrez y recevoir des massages, faire du yoga et appliquer des masques naturels à base d’argile et de silice.

Vous pourrez également déguster des plats et des boissons typiquement islandais, même sans sortir de l’eau, car il y a un bar.

Catégories de l'article :
Voyage